Exposition Trakif
Installation
2017
Passages, centre d’art contemporain
Troyes
Éphémères, temporaires, transitoires les interventions comme les processus de création restent à l’affût de nouveaux espaces. Recontextualisés, réincarnés ou tout simplement conçus pour l’occasion, ces dispositifs rencontrent au centre d’art contemporain Passages une nouvelle implantation propice à leurs réveils. Structures protéiformes : lumineuses, mécaniques, imprimées, ces caractères explorent et interrogent la porosité des « spécialités. »

Salle 1 • HJMM
Cet acronyme dissimule la réunion de deux figures du paysage artistique. Hommage à Jean-Michel Morellet, ce dispositif incarne et réinterprète la réunion de leur travail respectif. L’un pour la dimension spectaculaire des mises en scènes lumière/musique lors de ses représentations publiques. L’autre pour l’application de règles préétablies dans le processus de formalisation.

Salle des boiseries • H•A•A
Horloge Anti Atomique, 60 vérins donnent l’heure en temps réel de divers lieux du monde.
La progression lente (donc l’heure affichée inexacte) révèle une plasticité en formation permanente. Cinétiques, ces variations de trames composent une mécanique en perpétuel mouvement.

Salle des boiseries • Mysterious
La traversée des icônes : la règle du jeu, appliquer la programmation au design graphique. Issues de la culture populaire, une série d’images donne naissance à de nouvelles interprétations. Appliquer à des images d’Épinal, l’esthétique complexe et sophistiquée générée par le code redonne une jeunesse aux images d’origines et interroge notre rapport aux images et à leur construction.
trafik -
trafik -
trafik -
trafik -
trafik -